Les trois éléments d’une maison de campagne autosuffisante

Découvrez quels sont les trois éléments nécessaires à l’installation de votre maison autosuffisante à la campagne.

Écrit par :

Ricardo Dominguez

Tags :

Architecture
Maisons modulaires
Construction
Équipement
Nature

Partager :

S’abonner à notre newsletter

Lorsque l’on pense à l’autosuffisance en matière de logement, la campagne nous vient à l’esprit. La vérité est que, dans un environnement urbain, il est beaucoup plus facile de disposer des conditions nécessaires à cet effet, en termes d’énergie et d’autres fournitures. C’est pourquoi, dans ce billet, nous vous expliquons ce que l’on entend par « maison de campagne autosuffisante » et pourquoi nos tinis sont 100% en phase avec cette idée.
Les trois éléments d’une maison de campagne autosuffisante

Une maison de campagne est autosuffisante lorsqu’elle bénéficie d’une déconnexion totale de son environnement immédiat. Plus précisément, dans les trois aspects suivants :

  • Approvisionnement en eau
  • Élimination des eaux usées
  • Approvisionnement en énergie

Dans certains cottages, l’autosuffisance n’est pas un choix mais une obligation : leur situation au milieu de « nulle part » rend difficile, voire impossible, l’approvisionnement direct et permanent en eau, en eaux usées et en énergie. Votre tini peut donc être autosuffisant pour un, deux ou trois de ces aspects, en fonction de vos préférences en termes d’impact environnemental à éviter, de confort ou de budget. Voici comment nous procédons.

Autosuffisance en matière d’approvisionnement en eau
Avoir quelque chose d’aussi simple qu’un raccordement au réseau d’eau n’est pas facile lorsqu’il s’agit d’une maison située en pleine campagne. Si les travaux de raccordement de la maison au réseau de distribution d’eau sont complexes, l’alternative consiste à installer un réservoir d’eau de 1 000 litres. Dans nos projets, cela représente un coût supplémentaire d’environ 1 600 € et la durée du contenu dépendra des habitudes de consommation de la personne. À titre de référence, une douche peut nécessiter 50 litres d’eau et une machine à laver 40 litres.
Autosuffisance pour l’évacuation des eaux usées
Un autre raccordement important pour chaque maison est l’évacuation des eaux usées, qui se fait par le biais du système municipal d’égouts et de drainage. Cependant, dans une maison de campagne autosuffisante, il est nécessaire d’utiliser une fosse septique, située à la périphérie de la maison et reliée à celle-ci par un tuyau. À l’intérieur de la fosse septique se déroule un processus de séparation des déchets solides et de nettoyage de l’eau sale : les déchets solides sont stockés à l’intérieur de la fosse septique et l’eau filtrée et complètement propre est déversée dans le sol. Le coût de ce système supplémentaire est de 3 740 €.
Autosuffisance énergétique : autoproduction d’électricité

En ce qui concerne l’énergie conventionnelle, son utilité est double : la production de chaleur (chauffage) et la production d’électricité. Dans le premier cas, les options les plus courantes sont le gaz (butane ou réseau de gaz naturel) et le diesel. Mais l’électricité peut aussi être considérée comme une solution à tout : elle peut être utilisée non seulement pour alimenter tous les appareils de la maison, mais aussi pour alimenter le système de chauffage, dans ce cas avec des radiateurs électriques. Les tinis autosuffisants sont équipés :

  • Panneau photovoltaïque – Modules 490w (Unités selon le projet)
  • Onduleur-chargeur Victrom Multip Ii48v500va 70-50
  • Reg.Max.Victron Smartsolar Mppt250/85-Trve.Cam-Cerbo Gx
  • 3 batteries au lithium 5kw/H.

Cette installation a un coût de 14 420 € et est destinée à fournir de l’électricité pour les tinis utilisés le week-end.

De nos jours, les batteries sont chères et difficiles à amortir. Il est donc conseillé que votre tini, même s’il peut être conçu comme une maison de campagne autonome sur le plan énergétique, soit également relié au réseau électrique. Ceci est utile pour garantir l’alimentation les jours où le rayonnement solaire est faible ou lorsque la batterie est épuisée. Il faut également savoir que l’énergie excédentaire, c’est-à-dire l’énergie produite et non consommée, peut être injectée dans le réseau général, produisant ainsi un certain bénéfice économique, ce qui est intéressant pour les jours où le tini n’est pas utilisé.

Comment aimeriez-vous vivre ?

Chez tini, nous construisons des styles de vie, des façons de ressentir et de profiter d’espaces uniques. Des espaces avec la vie pour une vie meilleure.

Plus d’articles

Retour aux projets Berlin Localisation Berlin Année 2023 Superficie 135,60 m2 Nombre de modules ‍4 modules de 3×11.30m Matériaux de façade Bois …

Retour aux projets Montseny Localisation ‍Barcelone Année 2022 Superficie 114 m2 Nombre de modules 3 modules de 3×11,30m + 1 module de …

Retour aux projets Minorque Localisation ‍Santo Tomás, Minorque Année 2022 Superficie 58,5 m2 Nombre de modules ‍2 modules de 3×9,80m Matériaux de …